Ayelen  Parolin










ZONDER

pièce pour 3 interprètes 

Dans la continuité de SIMPLE, je voudrais ici à nouveau m’inspirer de la figure de l’idiot – existence pleinement singulière par excellence – à laquelle j’adosserais l’esprit Dada, pour son sens de l’absurde et de la dérision, son rapport à l’aléatoire et à la simultanéité (plus qu’à la logique), sa volonté aussi de remettre en question les convenances ou conventions idéologiques, esthétiques et politiques.

C’est dans la convergence des notions d’exaltation, d’exubérance et d’excès que je voudrais que se niche cette création. Avec l’envie d’orchestrer un désordre chorégraphique, de développer un rituel absurde et extravagant, où la musique, le rythme, jouera un rôle essentiel : libérer les performeur·euse·s de leurs “pensées” et leur permettre de plonger dans l’irrationnel et l’imprévisible. Je m’appuierai sur la joie de l’expérience musicale comme moteur pour accéder à cette liberté, pour jouer la joie où que ce soit, tout en ayant à l’esprit le désir d’explorer une palette de couleurs propres à la figure de l’idiot – qui toucherait tant à l’insouciance et à l’humilité qu’à l’impudeur, à l’irrévérence, voire à l’insolence.

La joie est, par sa définition même, d’essence illogique et irrationnelle (…) La langue courante en dit là-dessus beaucoup plus long qu’on ne pense généralement lorsqu’elle parle de “joie folle” ou déclare de quelqu’un qu’il est “fou de joie”. Pareilles expressions ne sont pas seulement des images; elles doivent aussi être entendues à la lettre. Car elles expriment la vérité même: il n’est  de joie que folle, - tout homme joyeux est nécessairement et à sa manière un déraisonnant. —

Clément Rosset, La Force Majeure

"Zonder ne nous soumet au déjà-vu, avec ses accents mi-forains, mi-ballet nautique, que pour mieux le pulvériser. La surprise est bien là, comicauchemardesque, teintée de perte, de risque et d'extravagance."

Marie Baudet La Libre Belgique 24 novembre 2023

Création le 12 octobre 2023 durant la Biennale de Charleroi danse

UN PROJET DE AYELEN PAROLIN

CRÉÉ ET INTERPRÉTÉ PAR PIET DEFRANCQ, NAOMI GIBSON, DAAN JAARTSVELD

COLLABORATION ARTISTIQUE JULIE BOUGARD

DIRECTION TECHNIQUE, CRÉATION LUMIÈRE LAURENCE HALLOY

CRÉATION SONORE JULIE BOUGARD D'APRÈS LE BEAU DANUBE BLEU DE JOHANN STRAUSS

SCÉNOGRAPHIE ET COSTUMES MARIE SZERSNOVICZ

RÉGIE LUMIÈRE LAURENCE HALLOY OU GASPAR SCHELCK

RÉGIE PLATEAU ONDINE DELAUNOIS

RÉGIE SONORE ONDINE DELAUNOIS

DRAMATURGIE OLIVIER HESPEL

PRÉPARATION DE TRAVAIL DANIEL BARKAN, ALESSANDRO BERNARDESCHI, MICHAEL SCHMID

Production RUDA asbl / Coproductions  Théâtre National Wallonie Bruxelles, Charleroi danse, le Manège - Scène Nationale Reims, SurMars Mons, le Théâtre de Liège, Atelier de Paris / CDCN

Réalisation du décor et des costumes par les ateliers de construction des décors et confection des costumes du Théâtre National Wallonie Bruxelles.
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de Wallonie-Bruxelles International.

En coproduction avec La Coop asbl et Shelter Prod. Avec le soutien de taxshelter.be, ING et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge


Nous diffusons des cookies afin d'analyser le trafic sur ce site. Les informations concernant l’utilisation que vous faites de notre site nous sont transmises dans cette optique.

En savoir +