Ayelen  Parolin










malón

Création pour Ballet de Lorraine CCN

" Grâce à l’invitation du Ballet de Lorraine, je vais pour la première fois pouvoir travailler avec un grand nombre de danseur·euse·s – vingt-quatre, très exactement ! C’est pour cette raison que j’ai choisi d’appeler cette pièce, malón, une expression qui, en Argentine, est utilisée pour désigner un grand groupe de personnes dont l’arrivée dans un endroit provoque désordre, voire vandalisme.

En tirant parti de la synergie de groupe qui relie les danseur·euse·s du Ballet, j’aimerais travailler à partir de notions qui me sont chères et proches : le plaisir, l’amusement, le lâcher prise, d’une part, la précision, la rigueur, de l’autre. Des notions que l’on pourrait croire antagonistes. Et c’est bien cela qui m’intéresse : comment toute notion inclut en réalité son “opposé” ; comment la détermination contient en elle-même l’indétermination ; l’ordre, le désordre ; la construction, la destruction…

En termes plus précisément chorégraphiques, je voudrais créer un jeu paradoxal : partir d’un mouvement “simple”, sans prétention, et tâcher de voir comment, par sa répétition/transformation, ce “petit” mouvement peut arriver à se répandre, à s’élargir, à se complexifier. En somme, créer un effet papillon, une démesure.

En m’appuyant sur une énergie brute, mêlée à une attention précise, rigoureuse, je voudrais ici travailler à partir d’une musique techno, et explorer une forme entre rave party et rituel sacré, passé et présent, “naturel” et artificiel. Ou plus exactement, tout cela à la fois : tout mélanger, tout désordonner, tout amplifier – jusqu’au débordement. Comme une tornade ou une irruption, d’une violence résolument joyeuse !"

Ayelen Parolin, 2023.

Chorégraphie :  Ayelen Parolin


Assistanat à la chorégraphie : Daan Jaartsveld
, Jeanne Colin & Julie Bougard

Dramaturgie : Olivier Hespel


Création lumière : Jean-Jacques Deneumoustier


Création musicale : Benoit Bouvot


Création costumes : Alexandra Sebbag

Coproduction : RUDA / Compagnie Ayelen Parolin

Nous diffusons des cookies afin d'analyser le trafic sur ce site. Les informations concernant l’utilisation que vous faites de notre site nous sont transmises dans cette optique.

En savoir +